Le poulpe, le copain du plongeur (Octopus vulgaris)

Photo : Willem GINGNAGEL ©

 

Fiche descriptive du poulpe, le copain du plongeur (Octopus vulgaris)

Cette fiche vous est fournie par l'ADMS et la FAO

Il est mondial dans une grande variété d’habitats. Toute l’Atlantique est, la Mer du Nord, la Méditerranée jusqu’à l’Afrique du Sud. On le trouve sur les fonds de quelques mètres, jusqu’à 400 m.
Il se reproduit toute l’année, avec des pontes plus importantes au printemps et à l’automne. Sa maturité sexuelle est atteinte quand sa longueur totale atteint 50 cm environ.

Sa durée de vie ne dépasse pas 3 ans. La plupart du temps les mâles, comme les seiches meurent après l’accouplement (gasp !). Les femelles quand à elles ventilent les oeufs dans le trou de ponte, en cessant de s’alimenter. Elles succombent souvent après l’éclosion (c’est le triste destin du poulpe).
Le poulpe se nourrit principalement de crabes, de crevettes et de mollusques. L’organisation anatomique de son oeil, présente une convergence évolutive étonnante avec l’oeil humain. Sa pupille est rectangulaire.
Son mimétisme, sa capacité à changer la couleur de sa peau et sa texture est surprenante. Sa couleur fluctue aussi, selon ses humeurs : blanche quant il est effrayé, rouge agressif et « rose de plaisir ».
Cet animal extrêmement intelligent et très amical, donc, ami plongeur, prenez en soin.


Les images sont protégées (droits d'auteur). Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires.