Album de peinture :

En 1997, PASCAL LECOCQ fêtait 20 ans d'expositions de ses oeuvres sur toutes les cimaises de France et d'Europe. Si quelques rétrospectives auront lieu en France (Nausicaa à Boulogne, Festival Mondial de l'image sous-marine à Antibes), plusieurs expositions de l'artiste sont organisées en 1997 en Hollande (Noordwijck), en Belgique (Bruxelles), en Allemagne (Stuttgart), à Ferney-Genève, et en 1998, au DEMA à Los Angeles, à l'Exposition Universelle de Lisbonne, en plus des lieux habituels d'expositions: son atelier à Honfleur et la Galerie Besseiche à Dinard. 

La première impression est celle d'une couleur, en effet le bleu est omniprésent; ensuite c'est la précision avec laquelle l'artiste exécute les personnages qui évoluent dans une proportion originale; enfin ce sont les thèmes qu'il nous présente et peint comme de véritables mises en scène, entre hyper et surréalisme. 

Si Venise et la Côte Normande sont les lieux de prédilection de Pascal LECOCQ, matérialisant ses recherches picturales où le ciel, l'eau et les nuages, l'orage et le brouillard se mêlent en un camaïeu de bleu, de blanc et de gris, l'espace sans limite qu'il affectionne trouve dans le monde sous-marin sa véritable dimension.

Sa matière est lisse, brillante, délicate: il utilise la peinture à l'huile comme les grands prédécesseurs qu'il admire: Jan Van Eyck, Johannes Vermeer, Satvador Dali.

Corrida - 1993.

 

 

 

Caudale - 1997.

Le peintre du Bleu et des Plongeurs, comme le qualifie la presse internationale, présente un ensemble de toiles récentes sur le monde de la plongée, ainsi que certaines pièces exceptionnellement prêtées par des collectionneurs et qui sont les plus connues de l'artiste: "Corrida", "Ciel, une mouette", le pastiche de la "Cène" de Leonardo da Vinci, les plongeurs pagayant sur le dos d'un hippopotame.

La plupart de ces oeuvres sont disponibles en reproductions ou en cartes postales.  

La composition de ses oeuvres est des plus personnelles, fruit de savants calculs de proportions, car il peuple ces grands fonds bleus de petits personnages, d'homrnes-grenouilles, de chevaux, de pianos, de temples antiques, d'architectures imaginaires, d'allégories et de symboles... d'une grande finesse. 

Ces éléments hantent ses toiles où règnent la poésie, le rêve, l'humour et l'imagination. La musique qui y tient une place prépondérante confère à l'oeuvre la dimension lyrique de l'opéra; c'est là une autre grande préoccupation de Pascal LECOCQ; auteur d'une thèse de doctorat sur le décor d'opéra, qui s'est illustré, comme scénographe et costumier, dans de nombreux théâtres lyriques. 

A l'occasion du Festival Mondial de l'Image sous-marine, dont il est devenu depuis plusieurs années un habitué, Pascal Lecocq présentera en outre une oeuvre de grande dimension: la "Corrida Grande" de 300 x 360 cm, le CD-ROM Scubawin qui contient l'ensemble de ses oeuvres sur la plongée et le site Internet :

http://www.aquasport.ch

Dossier de presse, Festival d'Antibes 97.

ATELIER PASCAL LECOCQ
3, rue de l'homme des bois F 14600 Honfleur
Tél. rep. Fax : +33 (0)2.31.39.02.13. et +33 (0)2.31.89.34.73.

 

Corail - 1995.

Images reproduites avec l'aimable
autorisation de Pascal LECOCQ (c)

 


Les images sont protégées (droits d'auteur). Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires.