Les grandes étapes de la pénétration sous-marine

Cet historique nous a été envoyé par Francis DEGUISNE.

 

322 av. J.C.
  • Cloche de bois cerclée de cuivre, La Colimpha, Construite sous Alexandre le Grand, et qui atteignit 20 m de profondeur
1679
  • Scaphandre de Borelli
1690
  • Cloche à plongeur d'Edmond Halley
1715
  • Tonneau de Lethbridge. Récupération d'objets immergés à Marseille par 18 m. de fond
1729
  • Premier sous-marin de Nathaniel Symons. Plongée de 45 minutes dans la mer Dart
1754
  • Premier habit de plongée à casque de Richard Pocoche
1778
  • Premier sous-marin militaire propulsé par hélice de David Bushnel
1798
  • Le Nautilus de Robert Fulton
1837
  • Habit de plongée d'Augustus Siebe. Sphère de Piatti del Pozzo
1860-1865
  • Invention par Rouquayrol et Denayrousse du premier détendeur puis du masque de plongée
1878
  • Théorie de l'hypoxie aiguë de Paul Bert
1880
  • Le Gymnote de Gustave Zede
1899
  • Théorie de l'hypoxie chronique de Lorrain Smith.
1908
  • Publication des premières tables de décompression de J-S. Haldane
1921
  • Première utilisation du mélange oxygène-hélium par l'U.S. Navy
1934
  • Plongée à 240 m de la bathysphère de Otis Barton et William Beebe
1943
  • Scaphandre autonome d'Emile Gagnan et Jacques-Yves Cousteau
1947
  • Premières plongées au mélange oxygène-hydrogène de Zatterstrom
1948
  • Otis Barton, dans sa bathysphère, atteint la profondeur de 1360 m
1959
  • Robert Foster tient une apnée statique de 13 minutes 42"5/10. Ce record, imbattu à ce jour. est atteint après 30 minutes d'inhalation d'oxygène
1960
  • Plongée à 10 920 m. du bathyscaphe Trieste avec J. Piccard et D. Walsh
1962
  • Première plongée en saturation a 300 m par Hannes Keller
  • Maison sous la mer de J.-Y. Cousteau: Précontinent I (2 hommes à 10 m durée 192 heures)
  • Man in the sea de Link (1 homme à 61 m, durée 26 heures)
1963
  • Maison sous la mer de J..y. Coustesu; Précontinent Il (6 hommes à 10 et 26 m, durée 6 jours)
  • Sealab I de l'U.S. Navy (4 hommes à 58 m, durée 10 jours)
1965
  • Enzo Majorca atteint la profondeur de 54 m en apnée: Prècontinent III (6 hommes à 100 m, durée 504 heures)
  • Sealab Il: Carpenter demeure un mois par 62 m de fond
1966
  • Jacques Mayol atteint 60 m en apnée
1967
  • Pré-Seslab III de l'U.S. Navy (5 hommes à 185 m, durée 144heures)
1968
  • Opération Janus I de la Comex à partir du navire l'Astragale. Une première équipe de 2 hommes vit 5 jours à 10 bars et exécute 10 plongées sur une tête de puits placée à 150 m. L'équipe suivante vit 6 jours à 16 bars et effectue le travail en 12 plongées. En 22 plongées, les 4 hommes ont fourni 14 heures de travail dans l'eau
  • Physalie I, Il, III de la Comex (2 hommes à 335,. 358, et 365 m, durée 2heures)
1970
  • Janus Il de la Comex (34 heures de travail en 5 jours pour 2 hommes à 250 m de profondeur)
  • Plhysalie IV de la Comex (2 hommes à 516 m en caisson)
  • Alverstoke de la Royal Navy (2 hommes à 456 m, en caisson, durée 10 heures)
1971
  • Sagittaire I :3 plongeurs + 1 médecin biologiste passent 24 jours on caisson, dont 10 à 300 m
1972
  • Enzo Majorca atteint 80 m en apnée.
  • Physalie VI de la Comex (2 hommes à 610 m en caisson, durée 1 heure et demie)
1974
  • Sagittaire IV (2 plongeurs en caisson par 610 m. de fond, durée 50 heures)
1975
  • Les plongeurs de la Comex récupèrent une tête de puits par 326 m. de profondeur. L'opération dure 10 jours pour 4 heures de travail effectif dans une eau à -2°C
1976
  • Jacques MAYOL atteint la profondeur de 101 m avec une apnée de 3'10''
1977
  • ATLANTIS II. Un plongeur de Oceaneering international et 2 physiologistes de l'université DUKE aux états unis, atteignent 650 m. en caisson et séjournent 24 heures grâce à l'emploi d'un mélange oxygène-hélium et azote.
  • JANUS IV de la comex. Opération à partir du navire le Pétrel. 5 plongées s'effectuent par 460 m. de profondeur, la sixième de 10 minutes par 501 m.
1981
  • Alain Berger demeure 110 heures 8 minutes en immersion totale : Record mondial en eau douce.
  • 3 hommes de l'université DUKE atteignent en caisson , une profondeur de 686 m.
1983
  • Opération Entex 9 à 610 m. (Comex et marine nationale). Les plongeurs descendent à 610 m. en caisson et travaillent en hydrosphère.