Le MX 10 de Sea & Sea (TM) :

 

Entrée de gamme des appareils étanches, ce compact dispose de caractéristiques intéressantes pour le débutant ou le chasseur de souvenir. Il s'agit de l'exposition automatique et de la mise au point fixe donc pas de réglage d'obturateur ou de distance. Seule l'ouverture est réglable. Le plongeur n'a plus qu'à s'occuper du cadrage puisque même l'avancement du film après chaque prise de vue est automatique. Cet appareil dispose d'un flash TTL intégré qui a le défaut d'être parallèle à l'axe de l'objectif 32mm. Il faudra obligatoirement utiliser le flash YS 40 pour faire des photos dans de bonnes conditions. L'objectif est un 32mm ayant une ouverture minimale de 4,5. L'appareil n'accepte que deux sensibilités de films : 100 et 400 ISO DX. Le cadrage se fait au travers d'un viseur placé au-dessus de l'objectif.

Il existe deux accessoires pour le MX 10. Il s'agit des compléments optiques macro et grand angle (20mm). Dans les deux cas, le complément optique peut être placé ou retiré dans l'eau ce qui permet de changer de type de photographie pendant la plongée.

Les points forts du MX 10 :
  • simplicité d'utilisation,
  • l'avance et le rembobinage automatique du film,
  • entretien facile,
  • son poids,
  • sa compacité,
  • son prix.

Les points faibles du MX 10 :

Stéphane ROCHON