9- Conclusion

 

Alors qu'en France le nombre de personnes pratiquant la plongée sous-marine est en constante augmentation, il semble que le nombre d'accidents de plongée ne suivent pas cette progression et soit actuellement stabilisé. Il faut y voir l'influence de la formation technique dispensée dans les clubs, mais également une meilleure connaissance, de la part des pratiquants, des facteurs de risque et des circonstances favorisantes déclenchant l’accident de décompression. Il faut donc continuer à mieux former les plongeurs afin d’éviter les comportements à risque qui ternissent l’image de ce sport.

En règle générale, si vous avez le moindre doute quant aux symptômes concernant un accident de plongée, ne le prenez surtout pas à la légère et administrez les premiers soins préconisés pour l'accident de décompression. Mieux vaut toujours être prudent et prévenant en la matière.

 

Auteur: Stéphane ROCHON