2- Rappel

 

Pour comprendre tous les mécanismes de l’accident de décompression, nous aurons besoin des notions physiques suivantes :

 

2.1 Loi de Mariotte

«A température constante, le volume d’un gaz est inversement proportionnel à la pression qu’il subit». Il en découle la formule suivante : P x V =Cste

Cette loi explicite le grossissement des bulles lorsque la pression diminue.

 

2.2 Loi de Henry

«A température donnée et à saturation, la quantité de gaz dissous dans un liquide est proportionnelle à la pression exercée par ce gaz sur le liquide».

Cette loi explicite l’apparition de bulles dans les tissus du plongeur.

 

2.3 Elément de calcul des tables de plongée

Bien que 70% du corps humain soit composé d’eau, toutes les parties du corps ne se comportent pas de la même manière vis à vis de la dissolution de l’azote. Notre corps a été modélisé en compartiments (appelés auparavant tissus comme on peut encore le lire sur la documentation de certains ordinateurs de plongée). Chaque compartiment est caractérisé par une période qui détermine la vitesse de saturation ou de désaturation de cette partie du corps. A tout moment le coefficient de sursaturation (Sc : tension d’azote dissous divisé par la pression absolue) ne doit pas dépasser le coefficient de sursaturation critique pour chacun des compartiments. Sinon, il y a formation de bulles.

 

Auteur: Stéphane ROCHON