Opération Cavalaire - Les ferrailleurs...



Encore un article sur les épaves de la côte Varoise !
Arrivé le lundi je me joins au groupe des ferrailleurs, l'ambiance est au beau fixe comme le temps d'ailleurs. Première plongée, première mission, Bruno a perdu son phare il y a deux jours au dessus du Rubis et nous faisons binôme pour le retrouver.



Le Rubis
Photo : F.M. Locatelli - Aquatics Prod ©


A 40 mètres de profondeur nous utiliserons un schéma en créneau sur la partie bâbord du sous-marin. J'ai la ferme intention de le retrouver, quitte à y passer toute la plongée, car la femme de bruno n'apprécierait pas qu'il est perdu un si beau cadeau.
Grâce au scooters sous marin gentiment prêtés par le Cip Fréjus et Cédric Verdier nous allons pouvoir parcourir une grande distance. Après 5 minutes de recherche et deux virages je vois le phare posé délicatement sur le sable à 15 mètres devant moi, bruno la vu aussi, nous fonçons à vive allure vers le même but. Nous arrivons ensemble mais c'est lui qui le prendra le premier, dommage je ne pourrais pas négocier un bon dîner au restau. Il nous restera encore suffisamment de temps pour faire deux fois le tour du Rubis.
Une bien belle plongée.




Le Grec
Photo : F.M. Locatelli - Aquatics Prod ©


Après une pantagruélique assiette de lasagne préparée par notre Sophie préférée, nous nous endormons, fatigué mais heureux. Une délicieuse ambiance musicale salsa nous réveil à 7h30 pour partir à 8h30 vers les Iles de Porquerolles et Port-Cros. Le Donator nous accueil par mer calme et sans courant. Avec Gilles et Françoise, mes binômes, nous descendons rapidement en suivant avec confiance la balise que Arnaud à consciensement mis en place.
- 47 mètres et malgré une bonne visi l'épave est cachée derrière une nuée de poisson calme et imperturbable.
Une bien belle plongée.
L'après midi c'est autour du Grec d'être pris d'assaut par les ferrailleurs, cette fois je descends en scooter pour explorer les alentours du bateau dans l'espoir de voir autre chose !
BINGO, un phare perdu tout neuf et en état de marche, oui, je le garderai !
et en plus il me reste du temps pour tourner sur cet immense cargo.
Une bien belle plongée.



Le Togo
Photo : F.M. Locatelli - Aquatics Prod ©


Le lendemain matin j'essaye mon nouveau phare sur le Togo avec Gilles. Mais avant d'arriver sur le site Arnaud vire de bord et s'exclame "Dauphins !". La mer d'huile permet une localisation précise du groupe de petits dauphins. Ils sont au moins une vingtaine. Nous tournons et retournons pour les approcher, il y a plein de bébés dauphins et ils ne joueront que très peu avec les vagues formés par le bateau.
Voilà une bonne introduction avant une plongée profonde à 56 m. Le Togo est extraordinaire et nous organiserons une autre plongée sur la même épave le jeudi après midi.



L'Espingole
Photo : F.M. Locatelli - Aquatics Prod ©


La plongée suivante, nous décidons avec Bruno de faire plusieurs fois le tour de l'Espingole en scooter pour trouver un autre phare ou autre chose... Et bien au bout de 8 minutes, nous sommes perdus et n'avons jamais retrouver l'épave. La chasse au trésor est un métier peut être pas une vocation...

François Rognoni