DEUX MONITRICES FONT PARTAGER LEURS SOUVENIRS

Les enfants de " Dune "



Dans la grande famille des plongeurs, celle de Dune, à Safaga, nous conte ses histoires de plongées les plus mémorables. Voici les coups de cœur de Sandrine et Sophie.


Sandrine :

Le regard de cette instructrice se teinte de timidité quand on sort un appareil photo : " Oh non, non ! " dit-elle en en se cachant derrière le col de sa chemise en lin, chromatiquement accordée à ses yeux noisette. Son histoire la plus choquante se déroule à deux pas de Safaga, lors d'une exploration sur le Salem Express.


Le Salem Express impose
le respect.
Martine Carret ©



Rencontre d'exception à Panorama Reef.
Martine Carret ©


" Sur le fond, de mauvais plaisantins avaient disposé plusieurs éléments trouvés dans l'épave : une valise ouverte remplie d'habits et d'effets personnels, à coté de laquelle un ciré ou quelque chose de ce genre avait été étendu sur le sable, non loin des chaloupes. On aurait dit que l'homme était parti quelques instants plus tôt. Cela m'a doublement choquée: cette mise en scène macabre d'abord, et le fait qu'une ou plusieurs personnes aient eu ce genre d'idées. J'y repense malheureusement à chaque fois que je redescends sur le Salem Express. "

En insistant pour qu'elle raconte quelque chose de plus gai, Sandrine fait part des habitudes observées sur certains spots : " A Sha'ab Humdallah, il y a une nursery de requins à pointe blanche (triaenodon obesus). Trois petits vivent sous une roche en forme d'enclume : l'un d'eux est très cabotin et semble joueur, pas craintif du tout. Quand on s'approche, un de ses frères va tourner dans les alcyonnaires, prudent, et le dernier fiche le camp, parfois pour aller se réfugier dans une grotte toute proche. Il y a aussi, à Panorama Reef, le 'syndicaliste' ". Devant les regards interrogateurs qu'elle croise, Sandrine justifie, souriante : " C'est un poisson-pierre (synanceia species), situé juste en-dessous d'Anémone City ! Depuis deux ans, je le croise à chaque fois que je viens, toujours au même endroit. A Abu Kafan, il y a souvent une drôle de tortue qui vient vers les plongeurs. Amicale, elle surgit vers toi qui ne vois pas le coup venir… et là, elle te mord ! Il y a en plus d'un qui s'est fait prendre... et ça fait mal ! Parmi les curiosités sous-marines, Bébert le Napo occupe une belle place, encore à Panorama Reef. Ce Napoléon (cheilinus undulatus) se laisse apercevoir, de loin, puis disparaît. La palanquée qui se met à le chercher sans résultat a souvent la surprise de le retrouver, quelques minutes après, juste derrière elle ! "


Envolée de poissons de verre.
Yann Saint-Yves ©




Sophie :


Explosion de couleurs avec les barbiers bijou.
Martine Carret ©


" Avant de commencer un job, à la fin de mes études de commerce international, je suis venue passer trois mois de vacances ici. Pour prendre un peu de temps pour moi avant d'entrer dans la vie active ! Une fois rentrée en Belgique, j'ai tout fait pour retourner à Safaga. Neuf ans plus tard, j'y suis encore ".

Nous sommes sortis de l'eau il y a peu de temps et Sophie poursuit, en arrangeant ses cheveux courts figés par le sel : " Il y a quelques années, j'étais au fond avec un groupe de bons plongeurs à Rocky Island et des requins gris de récif (carcharhinus amblyrhynchos) nous tournaient autour. Une fille de la palanquée essayait de les attraper, à 50 mètres de profondeur. En fait, elle était complètement narcosée : elle croyait que c'étaient des bébés requins et voulait 'juste les embrasser' ! ".


Les alcyonnaires
sont magnifiques...
Martine Carret ©



...mais fragiles.
Ne touchez pas!
Martine Carret ©


Riant en repensant à cet épisode, Sophie poursuit : " Je ne me lasse pas, car les plongées sont toujours variées. Le corail mou par exemple embellit considérablement la vue du décor sous-marin, et on ne sait jamais s'il va être déployé ou non. En fait, tout le récif se plie et se déplie ensemble, d'un seul coup ! Et je ne sais pas pourquoi... Cela me rappelle une plongée, il y a deux ou trois ans, au nord d'Abu Kafan. Nous étions dans deux à trois mètres d'eau. Des requins tournaient autour d'une patate de corail et la lumière filtrait au travers des failles du récif. Du même point de vue, on pouvait aussi admirer les anthias qui virevoltaient à proximité de coraux mous complètement dépliés. Puis une tortue est venue, comme la touche finale de ce magnifique tableau. "


Propos recueillis par Yann Saint-Yves





Renseignements :

Centre de Plongée Dune
Safaga
Gérard Besse
Email : info@duneredsea.com
Site web : www.duneredsea.com
Tél / Fax : (20) 65 25 30 75
25 équipements complets de marque Beuchat
100 blocs aluminium de 12 litres
Capacité de gonflage de 50 mètres cubes
Oxygénothérapie et pharmacie
Sorties en bateaux à la journée : deux plongées, possibilité d'effectuer des plongées de nuit.
Passages de brevets possibles : CMAS et PADI

Hôtel Ménaville
Tel : (20) 65 25 17 60 à 63
Fax : (20) 65 25 17 64
Email: menaville@link.com.eg
Petits déjeuners pantagruéliques, buffets somptueux. Une excellente adresse. Le must : les canapés en plein air où l'on s'affale pour fumer la chicha (pipe à eau appelée aussi narghilé).