De fabuleux tombants



Ces plongées au large de Hurghada s'adressent à des plongeurs qui ont une certaine expérience.


UMM GAMAR

A 75 minutes au nord de Hurghada, cet îlot long et étroit orienté nord-sud, nécessite une météo parfaite pour y accoster. Grottes et passages permettent de divertissantes balades (27 m). C'est l'univers des poissons-scorpions et des anthias qui virevoltent par milliers au-dessus de votre détendeur. Vieilles étoilées (cephalophis miniatus), poissons-anges à croissant (pomacanthus maculosus), perroquets, délicats chirurgiens à voiles (zebrasoma veliferum)... Une féerie de reflets irisés. On peut y croiser des thons, carangues et napoléons. Un régal, mais débutants s'abstenir.


Solitaire et territorial, le poisson-ange à croissant n'est pas farouche.
Martine Carret ©


SHABBRUR UMM GAMAR


Ses jolies couleurs ne doivent pas faire oublier que sa piqûre est extrêmement douloureuse.
Yann Saint-Yves ©


Le bateau s'amarre à la pointe sud-ouest du récif et la descente s'effectue en douceur sur la droite jusqu'à 25 m où vous attendent les restes d'un bateau (moteurs) et une paisible loche. Pour les confirmés, la proue se situe à 37 m. L'épave n'a rien de spectaculaire, mais la vie s'y est glissée imperceptiblement: alcyonnaires, mérous à points bleus et mérous marbrés en ont pris possession. Quelquefois, des requins de récif à pointe blanche se délassent sous les restes de la coque disloquée. Tout proche, le grand bleu et ses entrailles... On continue en remontant. A 100 bars, demi-tour pour longer le récif à main droite. Très belles gorgones à 20 m, bancs de nasons, thons, napoléons, bancs de carangues, murène javanaise qui a la manie de quitter son refuge. Prudence.

CARLESS REEF

Une plongée que l'on ne peut pas toujours effectuer, étant donné le courant. Elle nécessite un niveau confirmé.
Le site -qu'on appelle aussi le "sec aux murènes"- est réputé pour ces animaux qui ont été apprivoisés au fil des années. Deux récifs encadrent le plateau (15 m) où se prélassent une dizaine de majestueuses murènes javanaises (gymnothorax javanicus). Devenues curieuses des hommes, elles peuvent se montrer agressives. Evitez les moulinets de bras et ne les approchez qu'avec parcimonie.
Sur un des côtés d'une "patate", se trouve un joli jardin de corail. Carless Reef est un endroit où on croise toujours un ou deux requins à pointe blanche de lagon (triaenodon obesus). Avec un peu de chance, vous y verrez aussi des barracudas ou une tortue en surface.


Les mérous apprécient toujours les abris coralliens.
Yann Saint-Yves ©


ABU RAMADA SUD-OUEST


Le corail de feu offre
sa protection aux
poissons papillons.
Yann Saint-Yves ©


Après 45 minutes de voyage, l'île d'Abu Ramada se dessine. Descente le long du récif, puis contournement des " patates " (max 25 m). Correct pour débutants. Dommage que le corail y soit un peu mort. L'occasion de découvrir poissons-crocodiles, perroquets, labres nettoyeurs, poissons-flûtes, poissons-lézards, poissons-ballons, raies tachetées bleues (taeniura lymna), soles ocellées... Un petit bébé napoléon s'y est installé à demeure. Un énorme poisson-pierre se confond avec son environnement. Il faut toute la science d'un guide local, pour le dénicher. Cette espèce n'étant pas rare, il est vivement conseillé de s'abstenir de toucher à quelque rocher que ce soit.

POLICE STATION

Situé à la pointe sud-est de la petite île de Giftun, ce récif, inoubliable, mérite cinq étoiles. La plongée est dérivante, le bateau vous largue le long d'un vertigineux tombant, vous vous laissez porter par le courant et vous êtes récupéré en zone peu profonde (5 m).
Imaginez les murs du musée du Louvre tapissés de gorgones et vous aurez une idée de ce que représente Police Station. Que vous le surplombiez (30 m) ou que vous le contempliez de plus bas (40 m), la vision est sublime. Veillez à ne pas palmer trop près de ces merveilleux organismes empreints de fragilité. Heureusement dissuasive, la profondeur empêche la destruction du précieux corail noir dont certains bijoutiers de pacotille raffolent. La lente remontée permet d'apprécier au maximum ce champ de gorgones que personne n'a abîmé. Au palier, murènes javanaises, napoléons, ptérois miles meublent le paysage.


Martine Carret


Les gorgones sont dotées
d'un squelette flexible
et rigide.
Yann Saint-Yves ©






Guide Pratique

  • Clubs de plongée :

    Seafari Red Sea Club
    Hurghada
    Jean Hénon
    Site web : www.seafari-int.com
    E-mail: info@seafari-int.com
    Tél : (20) 10 15 000 34
    Sorties en bateaux à la journée : deux plongées, possibilité d'effectuer des plongées de nuit.
    Passages de brevets possibles : CMAS et PADI

  • Hébergement :

    Hôtel La Perla
    Hurghada
    Tel : 00 20 65 44 32 80 ou 81
    Site web : www.laperla-hotel.com
    E-mail: laperla@tradenet.com.eg



    Hôtel Safir
    Hurghada
    Le club Seafari se situe dans l'enceinte
    Tél : 00 20 65 44 290 01 ou 02 ou 03
    Fax : 00 20 65 44 29 04
    Accepte cartes internationales Visa, Amex, Mastercard
    Excursions à Louxor dans la journée : 68 euros
    Safari jeep dans le désert : 27 euros
    Bateau à fond de verre 35 euros


  • En agence :

    Key Largo
    82, rue Balard
    75015 Paris
    Tél: (33) 1 45 54 47 47
    Fax : (33) 1 45 57 27 08
    Email : keylargo@parismail.com
    Site web : www.keylargo.to


  • En savoir plus :

    Consulter notre sélection de livres.