Des jardins de corail



L'univers corallien peu profond des récifs au large de Hurghada s'apparente à une visite dans un aquarium coloré. Revue de détail.


GOTA ABU RAMADA OUEST

La balade rêvée au fond d'un aquarium, l'idéal pour des retrouvailles sous- marines. Peu profond (12 m), le site, sans danger ni difficulté pour les débutants, permet une acclimatation en douceur. C'est l'occasion d'y observer les poissons perroquets aux becs acérés, poissons-anges (empereurs ou anges royaux), bancs de cochers, gobies et le ballet des poissons-clowns, fort nombreux. Au moment magique des naissances, on peut les voir voguer hors de leurs anémones.
Habituellement peu agressifs, ils se jettent pourtant sur les visiteurs, comme David sur Goliath, pour protéger leurs microscopiques bébés camouflés au sein des anémones. Magique.


Les poissons clowns sont
particulièrement protecteurs à
l'égard de leur progéniture.
Martine Carret ©


GIFTUN EL-SAGHIR (Small Giftun)

Un plateau tout en douceur dont vont raffoler les débutants. Pas plus de 18 m et une myriade d'espèces. Les balistes sont parés de toutes les couleurs: à rides bleues (pseudobaliste fuscus), striés (balistapus undulatus), Picasso (rhinecanthus), olivâtre (balistoides viridescencs). Les poissons évoluent par bancs : cochers, gaterins mouchetés (plectorhinchus gaterinus) sédentaires et grégaires, papillons-rayés. Endémiques à la Mer Rouge, les poissons papillons à demi masqués (chaetodon semilarvatus) ont l'habitude de se reposer à l'abri des coraux tabulaires d'acropora. Leur nourriture est essentiellement constituée de polypes de coraux. Un énorme rocher concentre sur sa surface toute la richesse des colorées sabelles. Au retour, les dauphins se donnent rendez-vous autour du bateau.

SHAB MAGAWISH


La traque est rude en pleine nuit...
Martine Carret ©


Le récif, situé au sud de l'île Magawish, est l'idéal pour une plongée de nuit. Pas de courant, profondeur minima (10 m). Trente minutes de bateau avant que la lune ne se lève et vous basculez dans un univers vert bouteille. Le plancton s'allume dès que vos torches s'éteignent. Paisible et calme, la randonnée vous fait découvrir grottes et renfoncements où se reposent de gigantesques tortues. Les voir s'envoler est un plaisir. Veillez à ne pas les toucher, ni les déranger.
Les poissons-lions ou rascasses volantes (pterois miles) déploient leurs ailes, coursent des surmulets et des poissons de verre (parapriacanthus) pour se nourrir. Les poissons-perroquets dorment dans leur mucus protecteur, les poulpes s'agitent. C'est aussi le royaume des très délicats oursins-crayons.

GOTA ABU RAMADA EST

Un immense récif principal, d'où se sont détachées d'imposantes formations coralliennes. Le but est de commencer par ces "patates" (15 m) et de remonter à main droite sur le récif (5 m) dès que l'on atteint 100 bars.
Tapi sur le sable qui le camoufle, on découvre une espèce typique de la mer Rouge: le poisson-crocodile, dont la tête est couverte de crêtes osseuses et d'épines. Il se meut paresseusement et quand il daigne bouger, c'est pour mieux aller s'enterrer, quelques centimètres plus loin!
Une raie tachetée bleue s'éloigne rapidement, des bancs de fusiliers voltigent en concert, les cochers forment des bancs... Poissons-lions, poissons-papillons, poissons-ballons, petits bénitiers, oursins-crayons, poissons-pipes, balistes, nasons foisonnent. Le rêve.


Attention, corail urticant!
Yann Saint-Yves ©


AROWK TWEIL


Un arc en ciel de couleurs à lui tout seul.
Yann Saint-Yves ©


Pas de courant et 12 m maximum. Reposant après une profonde. Le site est constitué d'un groupe de petits récifs, entre lesquels on évolue ou sur lesquels on se concentre pour mieux y observer les mœurs de la vie animale.
Idéal pour la macro-photographie. Une raie et un poisson-lézard se recouvrent de sable. Petite murène jaune, vivaneaux à bandes bleues, mérous à taches bleues, ptérois, carangues, murène jaune, raie tachetée bleue...
Les anthias ou barbiers bijou (pseudanthias lunatus) se comptent par milliers. Les femelles, plus nombreuses, sont oranges, les mâles sont teintés de plusieurs violets différents, reconnaissables aux longs filaments qui courent le long de leurs nageoires dorsales. On compte un mâle pour une quinzaine de femelles. Lorsqu'un mâle meurt, la femelle dominante change de sexe et prend sa place.
C'est aussi le repaire des poissons-empereurs. Il est rare d'en observer autant dans la même plongée. On peut y passer 90 minutes, sans se lasser.

SHAB SABRINA

Son nom anglais: "Coral Garden", jardin de corail, est amplement mérité. On laisse le récif à main gauche avant de se diriger au large après une quarantaine de mètres. Là, un classique récif corallien vous enchante, entre 6 et 10 m. Les platax ne sont pas farouches, on croise cochers, papillons- citrons, balistes Picasso, voire tortues...
Attention cependant au brûlant corail de feu.
Les amoureux des détails peuvent s'attarder sur la symbiose gobie-crevette. A demi-aveugle, elle creuse un trou tandis qu'il surveille, en remuant la nageoire quand la voie est libre. Elle s'engage à vie à nettoyer leur gîte, il émet le voeu de la protéger. Toujours?


Martine Carret


Endémiques à la Mer Rouge, ces poissons papillons à demi masqués sont aussi appelés papillons citrons.
Yann Saint-Yves ©






Guide Pratique

  • Clubs de plongée :

    Seafari Red Sea Club
    Hurghada
    Jean Hénon
    Site web : www.seafari-int.com
    E-mail: info@seafari-int.com
    Tél : (20) 10 15 000 34
    Sorties en bateaux à la journée : deux plongées, possibilité d'effectuer des plongées de nuit.
    Passages de brevets possibles : CMAS et PADI

  • Hébergement :

    Hôtel La Perla
    Hurghada
    Tel : 00 20 65 44 32 80 ou 81
    Site web : www.laperla-hotel.com
    E-mail: laperla@tradenet.com.eg



    Hôtel Safir
    Hurghada
    Le club Seafari se situe dans l'enceinte
    Tél : 00 20 65 44 290 01 ou 02 ou 03
    Fax : 00 20 65 44 29 04
    Accepte cartes internationales Visa, Amex, Mastercard
    Excursions à Louxor dans la journée : 68 euros
    Safari jeep dans le désert : 27 euros
    Bateau à fond de verre 35 euros


  • En agence :

    Key Largo
    82, rue Balard
    75015 Paris
    Tél: (33) 1 45 54 47 47
    Fax : (33) 1 45 57 27 08
    Email : keylargo@parismail.com
    Site web : www.keylargo.to